Du pain croûte que croûte

Du pain croûte que croûte

Le pain, on croit bien le connaître parce qu’il fréquente nos tables, mais ce n’est pas tout à fait un aliment comme les autres.

Derrière sa croûte se cachent des histoires d’amour, de naissance, de mort et de révolutions, des dictons, des expressions, des coutumes, des religions archaïques… C’est ce monde invisible que nos comédiens vous font découvrir en vous emmenant étape par étape au milieu d’un champ de blé, chez un minotier puis chez un boulanger…

Fiche technique « Du pain croûte que croûte » (pdf)

Espace scénique 1 : La maison du boulanger

Pour lancer l’animation rendez-vous à l’aube (cinq heures du matin !) chez un boulanger qui a un peu de mal à se réveiller ! En attendant devant deux fresques et une jolie petite maison de boulanger, rien ne vous empêche de contempler les photographies de l’association Espace pain formation…

 

Espace scénique 2 : L’épicentre (le monde des céréales)

Vous voilà au cœur d’un véritable champ de blé reconstitué entouré d’outils tels qu’un fléau, une charrue, des fourches et des sacs de graines, une charrette avec de la paille. Tout est là pour illustrer, à l’aide de petites maquettes pédagogiques, l’histoire du blé, le travail de l’agriculteur ainsi que les apports récents de la génétique…

 

Espace scénique 3 : La demeure de la Dame Blanche, la farine

Un moulin à vent et des sacs de farines différentes constituent le décor de cet espace de jeu où nos comédiens parleront évidemment de la transformation des céréales en farine, du métier de meunier, des moulins, des minoteries et des différents types de farine…Cette approche est complétée par des panneaux pédagogiques illustrés et des maquettes.

 

Espace scénique 4 : L’antre des chefs (la fabrication du pain)

Nous sommes chez le boulanger comme en témoigne ce décor de fournil traditionnel composé d’un four à bois, d’un pétrin mécanique, d’une table de travail encombrée de balances, bannetons et sacs de farine… Tous les ingrédients sont là pour fabriquer du pain et comprendre comment il se fait et à quoi ressemblent les méthodes de fabrication industrielle du pain.

 

Espace scénique 5 : Le coin des saveurs (la boulangerie)

Ça sent bon le pain chaud tout juste sorti du fournil. Nous sommes à l’intérieur de la boutique. La boulangerie Golotte nous accueille avec toutes ses variétés de pains et ses vanneries. C’est l’occasion de se nourrir intellectuellement avec gourmandise en découvrant l’histoire de la boulangerie et les apports nutritionnels du pain…

 

 

 

Ici  une vidéo de présentation par nos comédiens de l’exposition animée Du pain croûte que croûte ! de Galileo Production.

 

Le saviez-vous ?

La forme du four, elle-même, était souvent associée à celle de l’utérus, la matrice dans laquelle s’effectue la « cuisson de l’enfant ». Dans les campagnes françaises, la pâte du « pain de ménage » était mise à fermenter sous l’édredon du lit nuptial, parce que c’est là, dans la chaleur des corps, que l’on conçoit la vie et que la pâte peut lever. Avant de devenir un terme médical, le placenta (qui entoure le fœtus) était, dans l’Antiquité latine, le nom d’une pâtisserie fourrée faite de blé tendre.

Nous vous invitons à nous contacter via le formulaire de la rubrique Contact.

Vous pouvez aussi consulter la page « A la découverte du pain » , une exposition tenant dans une malle de boulanger!

Galileo